Quoi faire pour construire un monde meilleur ?

Quoi faire pour construire un monde meilleur ?

La réponse de l’association du Martsi : c’est essayer de donner l’accès à tous à de l’information concrète sur les énormes enjeux écologiques qui hélas ne sont plus une possibilité du futur mais la réalité du temps présent.

Le problème est immense pour tous.

Si l’écologie a indiscutablement progressé dans les esprits ces dernières années, la France est loin d’avoir enregistré dans les faits l’accélération nécessaire à l’atteinte de ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

A qui la faute ? Au consommateur qui devrait adopter plus souvent un comportement éco-responsable, dont l’exemple le plus courant se résume à de « petits gestes », tel que le tri des déchets. A l’État et aux entreprises, qui  peinent à mettre en avant de grands résultats concrets.

En réalité, le combat ne pourra être gagné que s’il est mené sur tous les fronts. Mais il y a du chemin !!!

Exemple : l’empreinte carbone 

En tant qu’individus consommateurs de logement, de mobilité, de nourriture, de biens et de services, nous possédons tous une « empreinte carbone personnelle » exprimée en tonnes de CO2 équivalent (CO2e)1 par an, qui reflète notre impact annuel personnel sur le climat. La France calcule chaque année « l’empreinte carbone moyenne des Français », c’est-à-dire l’empreinte carbone de la France divisé par le nombre d’habitants. En 2017, ce chiffre s’élevait à 10,8 tonnes de CO2 par an et par personne. Or le diagramme ci-dessous montre qu’il devrait être si l’on se réfère aux préconnisation de l’accord e Paris (Cop21) :

empreinte-carbone

Ce n’est pas gagné ! Mais on peut peut-être s’y mettre !

Pourtant ce n’est pas faute d’avoir des signaux plus  qu’alarmistes des scientifiques nombreux et de tous les pays ! Les états comme la  majorité des individus  et leurs représentants politiques ne semblent s’en soucier : Il y a un peu moins de deux ans, 15 300 scientifiques à travers le monde signaient un appel pour la préservation de notre support de vie, non pas pour que les « oiseaux continuent de chanter » mais pour que l’humanité perdure, rien que ça ! En vain, il a été relayé partout et pour tous mais rien ne change… Les entreprises continuent et intensifient leur greenwashing et les décideurs leurs plus beaux discours aussi incohérents qu’irresponsables.

Cependant certains acteurs scientifiques se transforment en lanceurs d’alerte ! ci-dessous une vidéo d’une intervention de Jean Marc  Jancovici à AgroParisTech (école d’ingénieurs)sur le changement climatique.

La vidéo dure 22 minutes :  Ce scientifique professeur à l’école des Mines ne mâche pas ses mots. La démonstration est claire, pédagogique  et magistrale. Elle donne à réfléchir. À visionner d’urgence !

A suivre !

2018 une année bien remplie

2018 se termine, le Martsi a connu cette année encore une forte activité.

L’association termine l’année avec 137 adhérents. Le nombre des utilisateurs du service de commandes en ligne a augmenté.
Trois animations ont égayé les fins des martsi de l’été. Deux soirées de réflexion autour des communes en transition et de l’impact du changement climatique sur l’agriculture ont rencontré un large public.
Bref, les complices ont rempli leur mission une année de plus en investissant beaucoup d’énergie pour que l’ensemble tourne sans trop de difficultés. Bravo et merci à eux et à tous les bénévoles qui leur ont prêté main forte tout au long des martsis de l’année.

Il est encore temps ! Avez-vous envie d’agir ?

Ce 8 octobre, un nouveau rapport a été publié sur les impacts d’un réchauffement de +1,5°C (et au delà) et sur les actions à engager pour éviter ce réchauffement.

Ce rapport arrive à point nommé, car les engagements pris par tous les pays nous mènent à un réchauffement climatique de plus de 3°C d’ici à la fin du siècle. Il doit donner des preuves scientifiques à nos décideurs pour rectifier le tir au plus vite.

« Il est encore temps » est un mouvement en train d’émerger qu’il peut-être intéressant de connaître, de suivre ou de rejoindre. Son objet et de mobiliser chacun d’entre nous en solo ou en groupe pour agir à son niveau pour limiter les effets du changement climatique qui pourraient devenir désastreux.

La vidéo ci-dessous en est une présentation

Pour s’informer et agir, on peut visiter le site de ce mouvement ici
https://ilestencoretemps.fr/

Pour avoir des clés de compréhension on peut télécharger le Kit pédagogique fourni par le Réseau Action Climat France ici :

Kit pédagogique

On y trouvera entre autres, des réponses aux questions :
Quels sont les effets des changements climatiques sur les cultures ou les migrations dans les pays du sud ; ou les effets sur l’agriculture ou les littoraux en France ?
Quels sont les éco-gestes et solutions à la portée des citoyens : comment agir et réduire ses émissions en faisant évoluer ses modes de déplacement ? ou son alimentation ?
Quelles sont les idées reçues sur les changements des climats ?

N’oubliez pas :

caplat-2