Les groupements d’achats – consommer autrement

Nous avons rappelé lors de notre assemblée générale 2016, les vertus des groupements d’achats. Afin d’éclairer de nouveaux visiteurs de notre site sur ces pratiques nous avons sélectionné quelques vidéos issues de YouTube qui en évoquent les principes et les expériences vécues.

Vidéo 1 : très court métrage présentant l’intérêt de l’achat groupé auprès de producteurs locaux .

Vidéo 2 : 21 minutes de témoignages de personnes qui ont fait le choix de consommer autrement : une mine !! Vers une sobriété heureuse ??

Vidéo 3 : Un exemple de coopérative de distribution de produits bio à New York (quartier de Brooklyn), où chaque bénévole donne quelques heures par semaine pour la faire vivre : apparemment un succès quand on voit le monde aux caisses !

Vidéo 4 : La Louve : courte présentation d’un projet de supermarché collaboratif en France qui fait référence à l’expérience newyorkaise.

Restauration collective Bio : une expérience pas très loin de chez nous …

Dans les années 90 la ville de Lons le Saunier a constaté une augmentation alarmante du taux de nitrate dans les eaux de la ville due notamment aux activités agricoles. Plutôt que de mettre en place un procédé de dénitrification  des eaux, la mairie s’est rapprochée des agriculteurs pour leur demander de se convertir au bio. Elle a notamment incité les agriculteurs présents sur les champs captant de se convertir au blé bio. En échange la municipalité s’est engagée à acheter une partie de cette production en produisant du pain bio. Depuis 2001 le pain de la cantine est BIO.

Pour impulser une agriculture plus respectueuse des écosystèmes, des consommateurs et des hommes qui en vivent, il est nécessaire d’instaurer des débouchés stables et de sécuriser les démarches des producteurs qui la mettent en œuvre. Le développement de la restauration collective responsable pourrait assurer ces débouchés.

Aussi, pour encourager les collectivités et les entreprises à s’orienter vers des approvisionnements de proximité, de saison et de qualité , leur montrer par des exemples concrets qu’il n’y a pas que des difficultés (code des marchés, création de filières, quantités produites, logistique…), mais qu’il est possible d’en retirer des bénéfices économiques, écologiques et sociaux, la Fondation pour la Nature et l’Homme lance à Lons-le-Saunier la 1ère édition des journées découvertes «En route vers la restauration collective responsable» : un événement destiné à rassembler l’ensemble des parties prenantes (élus, gestionnaires, agriculteurs, convives…) qu’elles soient sceptiques ou en quête de réponses, et ceux qui ont réussi à s’engager vers une restauration collective responsable (RCR).


Journée découverte de la restauration… par fondationnaturehomme

Introduction d’aliments bio et locaux dans les cantines.

Loi pour l’introduction d’aliments bio et locaux dans les cantines !

Chaque jour en France, plus de 8 millions de personnes partagent un repas en collectivité, soit 3 milliards de repas par an, que ce soit à l’école, en entreprises, dans les hôpitaux ou les maisons de retraite…

Dans la majorité des situations, ceses repas sont souvent issus d’une agriculture conventionnelle, lourde en conséquences sur la biodiversité, le climat et même notre santé. À l’approche du passage au Sénat de la « Loi d’avenir pour l’Agriculture» qui aura lieu en avril, par les valeurs défendues par notre association du Martsi nous pouvons faire  pression pour que cette loi permette au plus grand nombre d’avoir accès à des repas plus équilibrés et sains à un coût acceptable en promouvant des modèles agricoles durables et respectueux des sols et de notre environnement.

Nourir l’ensemble de la planète par l’optimisation des cultures associées utilisées en agriculture biologique est possible : votre notre article ici