Plastiques alimentaires : vigilance !

PLASTOC

Les emballages et les boîtes plastiques sont très utilisés dans l’agroalimentaire, comme à la maison pour conserver les aliments. Mais les composants des plastiques ne peuvent-ils pas se retrouver dans l’organisme ?

Le risque des plastiques servant à contenir ou conserver des aliments est la migration de monomères résiduels ou d’adjuvants du contenant vers l’aliment (et donc notre organisme). On sait aujourd’hui que notre sang est contaminé par des substances plastiques diverses qui ont des effets néfastes, notamment sur nos hormones et l’appareil reproducteur.

Pour savoir de quel matériau sont constituées vos boîtes en plastique et quel usage vous pouvez en faire, il suffit de les retourner. Vous aurez accès à quelques informations utiles sous forme de pictogrammes généralement explicites : nature du plastique (voir diaporama), passage au lave-vaisselle ou non, au four à micro-ondes ou non…

Au contact des matières plastiques, certains aliments, notamment ceux riches en graisses, peuvent devenir eux-mêmes une source de contamination. En effet certains constituants des aliments peuvent être transférés au plastique et modifier sa structure activant ainsi la migration du contenant vers le contenu. Sur certaines boîtes en plastique, il est d’ailleurs inscrit que l’utilisation d’huile ou de corps gras est à proscrire.

D’une manière générale mieux vaut éviter d’utiliser des contenants en plastique au four à micro-ondes même si le pictogramme « va au four à micro-ondes » est présent. De même, éviter de passer les films alimentaires au four à micro-ondes.

Plastiques alimentaires

polyéthylène téréphtalate.

PET

Utilisé pour les bouteilles d’eau minérale et de jus de fruits, les emballages jetables… susceptible de renfermer du bisphénol A.  plast1
polyéthylène haute densité

HDPE

utilisé pour les bouteilles de lait, les bouchons vissés… Il fait partie des choix les plus « sûrs » en matière de plastique alimentaire.  plast2
Le polychlorure de vinyle

PVC

utilisé pour les boîtes alimentaires, les bouteilles d’eau minérales, les films alimentaires. Susceptible de renfermer du bisphénol A et doit être évité pour les usages alimentaires.  plast3
Le polyéthylène basse densité

LDPE

entre dans la composition de barquettes et films alimentaires, de sacs de congélation… Il fait partie des choix les plus « sûrs » en matière de plastique alimentaire.  plast4
PP

Le polypropylène

se retrouve dans les barquettes de beurre, les pots de yaourt, les boîtes plastiques alimentaires, les biberons… Fait partie des choix les plus « sûrs » en matière de plastique alimentaire.  plast5
Le polystyrène

PS

Est utilisé pour fabriquer des couverts et verres en plastique, des pots de yaourt, des emballages pour les oeufs… Mieux vaut éviter l’usage de plastiques portant ce pictogramme 6.  plast6
Les autres plastiques Sous ce sigle se regroupe tout ce qu’on ne peut mettre dans les autres catégories : bouteilles de ketchup, biberons, gourdes… S’il est accompagné des lettres PC (polycarbonate), il renferme du bisphénol A. De manière générale, évitez les plastiques qui comportent ce symbole de recyclage.  plast7

Les plastiques polluent les océans à grande échelle :

On pourra enfin jeter un oeil sur la bande annonce du film Plastic Planet de Werner Boote (2011)
Commode et bon marché, le plastique semble être devenu incontournable dans notre vie quotidienne. Tous les secteurs de l’industrie mondiale dépendent aujourd’hui, d’une manière ou d’une autre, du plastique. Il est présent partout (emballages, matériaux de construction, électronique, vêtements…). Pourtant, le plastique est devenu un danger global, tant pour l’homme que pour la planète, symbole de sur-consommation et de pollution à grande échelle.
https://www.youtube.com/watch?v=z8qXPbc-hSQ

 

Laisser un commentaire